Le lexiscope

lundi 2 juin 2014
par  Frédéric Dewez
popularité : 53%

HODOI ELEKTRONIKAI : le LEXISCOPE :


Adresse de l’application : Le LEXISCOPE


C’est Boris MAROUTAEFF qui a développé la nouvelle application en ligne
que nous avons le grand plaisir de vous présenter aujourd’hui. Des
investigations poussées relativement aux possibilités de traitement via
le langage de programmation (PHP) ont permis à B. M. de construire le Lexiscope
applicable aux fomes et textes grecs polytoniques encodées au format
UNICODE (et, éventuellement, accessibles aussi sous la représentation
UTF-8).


Objectif de ce nouvel outil de travail en ligne : il est double. D’un côté, il permet à l’enseignant, au chercheur et, pourquoi pas ?, aussi à l’étudiant de créer un dossier "vocabulaire" à propos d’un extrait de texte voire même pour un chapitre, un livre ou même une oeuvre entière, s’il échet.


La procédure mise au point permet à l’utilisateur de vérifier, pour une forme grecque donnée, la présence ou non d’une description lexicographique pour cette forme (entrée de dictionnaire, catégorie grammaticale, traduction, ...) dans le LEXIQUE grec - français (en cours de construction).


Nous savons - nous l’avons signalé à de nombreuses reprises -, que Danielle de Clercq, collaboratrice scientifique auprès des projets ITINERA et HODOI, est occupée à construire un Lexique de base
grec-français, accessible librement sur la Toile. Il ne reste plus que 4
lettres à traiter (m, o, u, phi). Lorsqu’il sera complet, il comportera
des descriptions lexicographiques pour environ 20.000 formes grecques.
C’est-à-dire pour à peine un dizième des 209.587 formes que renferme
actuellement le Dictionnaire des formes des HODOI.


Nous avons donc besoin de beaucoup d’aides pour compléter ce Lexique en descriptions nouvelles. Et c’est ici que se trouve le deuxième objectif du Lexiscope : inciter l’enseignant, occupé à préparer le vocabulaire d’un nouvel extrait et qui se trouve devant des formes encore inconnues au Lexique grec-français,
l’inciter, donc, de nous transmettre les descriptifs de ces formes -
qu’il aura été amenées de toute façon à chercher dans un dictionnaire
comme celui d’Anatole BAILLY - afin que nous introduisions ces descriptifs comme ajouts dans le Lexique. Et ainsi, pas après pas, ce Lexique
pourra grandir et constituer, à terme, l’instrument de travail
incontournable sur la Toile pour le traitement du vocabulaire grec.


Scénario : comment utiliser le Lexiscope ?


Au lancement, la fenêtre d’affichage présente deux parties (ou cadres) :
la partie gauche est réservée à l’extrait ou au texte complet à
traiter ; la partie droite est réservée à la procédure de recherche.


S’il s’agit d’un extrait, il peut être placé dans le cadre
réservé à cet effet via la procédure COPIER-COLLER à partir d’un d’un
fichier grec au format UNICODE ouvert par ailleurs. Puis, en cliquant
sur le bouton AFFICHER, l’extrait est présenté dans une autre page munie
d’ascenseurs directionnels si la taille de l’extrait (ou de l’oeuvre)
dépasse les possibilités d’affichage dans une seule page.


EXEMPLE : le premier chant de l’Odyssée d’Homère (à ouvrir, de préférence, avec, par exemple, le BLOC-NOTES, pour obtenir le respect des fins de vers).


S’il s’agit d’une oeuvre complète, elle peut être recherchée et ouverte
en cliqant sur les boutons PARCOURIR et, une fois le fichier trouvé,
SOUMETTRE. Mais, attention, le fichier UNICODE doit avoir la
représentation UTF-8 !


Deuxième étape : comment procéder pour la vérification dans le Lexique grec-français ?


Double cliquer sur une forme - exemple : Ἄνδρα
- et la glisser, avec la souris, dans le petit cadre, à droite de
"Forme : ". En cliquant sur RECHERCHER la vérification s’effectue et le
résultat est affiché à l’écran.


L’affichage est pratiquement le même que la forme soit attestée ou non dans le Lexique.
Si elle s’y trouve, la description lexicographique (forme, lemme,
traduction et catégorie grammaticale) est affichée et l’enseignant peut
la consigner dans son dossier, via copier-coller.


Sont affichées aussi les 5 descriptions qui précèdent et les 5 descriptions qui suivent immédiatement la forme recherchée : si, donc, elle ne se trouve pas encore dans le Lexique,
les 2 x 5 formes affichées également sont de nature à fournir la
description recherchée dans la mesure où il s’agit d’une même entrée de
dictionnaire (lemme). Ce qui est le cas dans l’exemple utilisé (le
premier mot du premier chant de l’Odyssée) : résultat de la recherche.


Dans le bas de l’écran, du côté droit, sont présentés les BOUTONS conduisant soit à l’Ardoise virtuelle - l’ANALYSEUR (pour l’envoi de descriptions via le courrier électronique), soit aux outils de travail : LEXIQUE - DICTIONNAIRE - PRÉCIS de GRAMMAIRE.


La procédure LEXISCOPE complète le dispositif imaginé par nous et déjà en cours pour l’analyse SYSTÉMATIQUE de fichiers grecs : COMPARAISON.PHP. Comparaison où le fichier d’entrée est la liste du vocabulaire des formes d’un texte présentée dans l’ordre alphabétique (fichiers dont l’intitulé comprend soit CODES soit a l’extension ".XLS") et où le fichier résultant est la même liste pourvue de descriptions lexicographiques (fichiers dont l’initulé comprend la notion "VOC").


Navigation

Articles de la rubrique

  • Le lexiscope